éboulement de la colline de Fourvière
C'est à l'emplacement de ce jardin que dans la nuit tragique du 15 novembre 1930, lors de l'éboulement de la colline de Fourvière furent ensevelis sous les decombres 16 habitants de ka rue Tramassac ainsi que 4 gardiens de la paix et 19 sapeurs pompiers des casernes de Lyon qui s'étaient vaillamment portés à leur secours. Passant souviens toi.